Hommage à Azzedine Alaïa

Comme Azzedine Alaïa, je suis originaire de Tunisie mais je n’oserai me comparer à lui. J’adore la mode, c’est à elle que je pense au moment de créer une nouvelle chaussure homme cuir ou un mocassin homme. La mode, ce petit monstre sacré à la fois si joli et si fragile, cruelle et maternelle. Parmi les grands couturiers, il y en a un que j’aime particulièrement : Azzedine Alaïa. Cet homme, c’est la grande classe, le raffinement le plus absolu, un maître de l’élégance et un génie de l’extravagance.

Azzedine Alaïa par Christian Poulot

J’aime les artistes, ils m’inspirent. J’en ai reçu quelques-uns dans notre boutique de chaussures homme paris. Je les respecte. La mode court après le temps chaque saison mais Azzedine Alaïa semble toujours en avance. Il exprime le luxe avec le langage de la rue et inversement. Vous savez, il y a peu de gens capable de faire de si belles choses. Si je veux créer une chaussure homme haut de gamme ou une bottine homme tendance, alors je ferme les yeux et j’imagine ce qu’Azzedine Alaïa aurait fait à ma place. A lui seul, il est une leçon de style autant qu’une leçon d’humilité. Tout ce qu’il touche lui réussit et ce n’est sûrement pas le fruit du hasard…

Acheter chaussures en ligne : www.johnfoster.com

La chaussure homme paris par mon père

Tu veux séduire une femme ? Tu veux faire des affaires dans ce monde ? Choisis une belle paire de chaussure homme cuir et prends en soin toute ta vie, me disait mon père. Bien s’habiller était une sorte de rituel chez lui. Il avait quelques conseils bien sentis du genre : la bottine homme va très bien avec un jean et une veste en cuir. Pour ce qui était du mocassin homme, il aimait bien l’idée de les voir porter avec un pantalon en laine et une veste légère et raffinée.

chaussure homme tendance 2013

Sa deuxième maison était sa boutique de chaussures homme Paris. Il aimait travailler le cuir par dessus tout. Quand on regardait ses mains, on comprenait qu’il avait passé une grande partie de sa vie dans la chaussure homme luxe. Il trouvait la mode endormie, les créations fades et il voulait réveiller tout ce petit monde qui constituait l’élite de la chaussure homme haut de gamme. Il avait cette passion, cette vocation dans le sang. Ses muses, celles qui l’inspiraient au quotidien : la chaussure italienne homme et la bonne vieille chaussure richelieu. C’était un homme de coeur, je voulais donc créer un magasin de chaussures homme à son image, à la fois simple et plein de vie, un lieu qui raconte une histoire et qui transmette un peu de son savoir.

Acheter chaussures en ligne : www.johnfoster.com

A la gloire de la bottine homme

Le vrai dandy ne rate jamais l’exposition d’un artiste branché ou la dernière chaussure italienne homme de la saison. Il aime dénicher des produits totalement incroyables chez Colette et ne sort jamais d’une boutique de chaussures homme paris sans deux ou trois sacs de shopping. Il a l’œil expert, le goût très sûr et pourrait vous parler pendant des heures de la chaussure homme tendance 2013. Ses lectures concernent autant la musique, que le cinéma ou la mode. Rien de son époque ne lui échappe. Bien s’habiller est l’art suprême, a t-il pour habitude de plaider.

Le prince des chaussures homme haut de gamme avec Karl Lagerfeld

Il passe une partie de son temps à cirer ses chaussures homme haut de gamme, l’autre à organiser son armoire en deux partie. Un coté est consacré au mocassin homme et l’autre est soigneusement réservé à la botte homme. Inutile de lui dire qu’il perd son temps, il vous répondra qu’il l’occupe bien mieux que vous et qu’avoir le sens de l’esthétique n’est pas donner au commun des mortels. Rien de plus raffiné selon lui, que la chaussure homme luxe.

Sa devise : « L’essentiel dans la vie, c’est de se réinventer. » Karl Lagerfeld

Acheter chaussures en ligne : www.johnfoster.com

 

Prince de la chaussure homme luxe

De la marque John Foster (magasin chaussures paris), on pourrait dire que c’est la rue qui rencontre le luxe, la création moderne qui vient bousculer la tradition. John Foster est une figure de l’aristocratie du chic autant qu’un personnage qui aime la simplicité.

Les belles chaussures homme cuir n’ont pas d’âge. Elles traversent les époques avec douceur et raffinement. Un dandy n’est vraiment un dandy que s’il porte des bottines homme légères et brillantes ou encore de ravissants mocassins homme qu’il saura choyer tout au long de son existence.

chaussures homme mariage de notre magasin chaussures paris

« La seule chose qui dure, c’est l’éphémère. » Karl Lagerfeld

Prenez votre temps au moment de choisir des chaussures homme haut de gamme. Réfléchir à la forme que vous cherchez, aux tenues avec lesquelles vous allez assortir le modèle, fait partie du charme de la recherche d’un modèle de chaussures homme paris absolument parfait

Venez visiter notre site internet et découvrez les merveilles de notre boutique de chaussures homme pariswww.johnfoster.com

.

Bonnes chaussures et mauvaises habitudes

11h du mat, assis sur un banc, une pluie fine caresse le visage des passants. Je les regarde en même temps que je lace mes chaussures homme. Tout est gris, un peu triste même, mais ça a son charme. Un piéton passe devant moi, veston hyper classe et bottines homme aux pieds, il m’éclabousse légèrement sans y prendre garde. Plus loin, je remarque une femme qui porte entre ses mains des chaussures cuir homme. Un cadeau pour un ami ou son père peut-être ? Elle sort d’une boutique de chaussures homme que je connais bien.

Vue de Paris quand j’enfile mes chaussures cuir homme

Elle est blonde, fragile et avance sereinement. Je la trouve belle, encore plus belle car la chaussure homme qu’elle a choisie est un de mes modèles préférés. Une paire de Richelieu homme de la marque John Foster. Un instant, je me décide à lui parler avant de renoncer de peur de paraître ridicule. Je n’en saurais pas plus sur cette dame. Je garde en tête son image quand j’enfile des mocassins homme parfois ou quand je revois mes Richelieu dans le magasin de chaussures homme John Foster. Et je me dis que peut-être, ce jour-là, elle a remarqué que je portais le même modèle, à mes pieds… Le même modèle, que celui qu’elle avait dans les mains…