Le luxe ne meurt jamais

Son style rebelle a d’abord crée un choc. Refus de faire des chaussures comme tout le monde. Refus de se laisser dicter des codes. « J’aime le luxe quand il n’est pas trop travaillé non plus, il risque alors de sonner creux et faux. J’aime la mode quand elle est légère, sensuelle et moins spirituelle. Chaque pièce doit être intrigante et envoûtante. Pour moi, la mode doit impérativement faire voyager les êtres. » dixit John Foster.

Des goûts de luxe, une âme résolument rock et beaucoup de générosité voilà comment on pourrait définir le créateur qui se passionne pour l’art. Lui-même considérant la mode comme une chorégraphie, un ballet de matières, de formes et de couleurs.

« Emerveiller, voilà notre unique devoir. » John Foster

Les commentaires sont fermés.